‘’Yoonu Mouride’’, toujours inébranlable !

« Le prophète PSL m’est apparu pour me signifier que dorénavant, je devais éduquer les âmes par la volonté spirituelle, de ce fait, ceux qui avaient juste l’ambition de recevoir des enseignements coraniques, sont maintenant  libres de se trouver un nouveau maitre et ceux qui aspirent à Allah peuvent rester ».

De ces propos de Cheikh Ahmadou BAMBA, venait de naitre le Mouridisme avec moins d’une dizaine de personnes qui lui ont prêtés allégeance,  pour en arriver aujourd’hui à des millions de talibés, répartis un peu partout dans le monde. De cette déclaration daté de 1883 à nos jours, le Mouridisme reste une voie dont aucun évènement ou turpitude  n’a pu ébranler la bonne marche.

Et pourtant, des évènements majeurs se sont succédés depuis sa fondation, à compter de la déportation de Cheikhoul Khadim, vers Dakar, Wir Wir, Gabon et autres pendant plus 7 ans. Alors que tout le monde s’accordait à penser que ce serait la fin du Mouridisme,  Mame Thierno Ibra Faty  va assurer l’intérim jusqu’au retour, sous nos cieux de Serigne Touba.

A cela s’ajoute le rappel à Dieu du fondateur du Mouridisme le 19 juillet 1927 à Diourbel. Un évènement douloureux qui aurait pu entamer la bonne marche de cette voie qui n’a d’autre destination que le Seigneur lui-même, mais c’était sans compter sur le sens de la Prospective propre à Serigne Touba qui a su formé et préparé son fils ainé Serigne Mouhamadou Moustapha MBACKE. Ce dernier a su maintenir le flambeau avec de multiples actions dont la plus illustrative reste la mobilisation de milliers de disciples déterminés pour la réalisation d’un chemin de fer de 50 Km reliant Touba à Diourbel, pour la construction de la Grande Mosquée de Touba qui était l’une des dernières volontés de son père. Et la liste est loin d’être exhaustive, mais « Yoonu Mouride » reste toujours inébranlable et de jour en jour grandissant, comme quoi, ‘’Serigne Touba Tmoul Tankki Guinaw’’.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *